Categories: Non classifié(e)

par admin

Partager

Parmi les nombreuses leçons tirées de l’urgence sanitaire vécue ces dernières années, on retrouve la capacité de s’adapter et d’être prêt à répondre aux nouveaux besoins.

Capacité que la Fondation a également expérimentée au Pérou, à la Polyclinique Santa Rita, où depuis 2019 elle met en œuvre le GASP – Global Access to Spirometry Project . Le projet respiratoire qui vise à améliorer la prise en charge des maladies respiratoires chroniques, ASMA et maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

En mars 2020, avec les premiers cas de COVID-19 enregistrés au Pérou, le pays est entré en état d’urgence. Le système de santé national, avec le reste du monde, était confronté à un grand défi avec des taux de mortalité et d’hospitalisation élevés.

Un défi qui ne s’arrête pas au remède, à l’absence de la maladie. De nombreuses études ont en effet montré que le retour à la vie quotidienne de nombreux patients COVID-19 présente des enjeux critiques non seulement en termes de capacité respiratoire réduite, mais aussi de dyspnée et de fatigue. Il a également été observé que l’hospitalisation contribue au syndrome post-USI (unité de soins intensifs) caractérisé par une perte de force musculaire, une dépression, de l’anxiété, des changements cognitifs, des troubles de la mémoire et des capacités de raisonnement.

À la lumière des preuves relatives à l’impact du COVID-19, la polyclinique Santa Rita a décidé de structurer un service de réadaptation . Un service qui vise à améliorer la vie des patients et à les accompagner vers un rétablissement complet , en prenant en charge toutes les fragilités que la maladie a engendrées. La nécessité d’organiser un programme de réhabilitation est également donnée par l’absence, dans la ville de Cusco, d’un tel service pour la population.

Face à l’urgence, la Fondation Chiesi a décidé de contribuer à l’ouverture du service en soutenant la mise en place, la formation des professionnels de santé et des campagnes de sensibilisation.

Une équipe interdisciplinaire composée des professionnels de la santé suivants opère désormais au sein du service : pneumologue, cardiologue, physiothérapeute, psychologue et nutritionniste. Depuis l’inauguration du service, il y a eu une importante participation avec environ 590 services médicaux effectués.

Partager sur les réseaux sociaux

Vous pourriez aussi être intéressé par

Voir tous
  • 7 avril 2022

    Lire la suite >
  • 20 octobre 2022

    Lire la suite >
  • 3 mars 2022

    Lire la suite >
  • 14 avril 2022

    Lire la suite >